Suc de Bauzon Sentier du Partage - Usclades-et-Rieutord
>>
Accueil
>
à pied
>
Suc de Bauzon Sentier du Partage - Usclades-et-Rieutord
USCLADES-ET-RIEUTORD

Suc de Bauzon Sentier du Partage - Usclades-et-Rieutord

Faune - Flore
Géologie
Sommet et points de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le chemin du partage est un sentier d'interprétation véritable escapade historique et naturel au cœur de la surprenante forêt de Bauzon. La randonnée, accessible en famille, permet de connaître un peu plus la vie d’autrefois sur le plateau ardéchois et de gravir le volcan du suc de Bauzon.
Le chemin du partage est un sentier d'interprétation qui vous propose une escapade historique dans un milieu naturel au cœur de la superbe et surprenante forêt de Bauzon, et accueillant le célèbre partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée. La randonnée, accessible en famille, permet à petits et grands de s’évader sur une demi-journée, de connaître un peu plus la vie d’autrefois sur le plateau ardéchois, et de gravir le volcan du suc de Bauzon. Le parcours se pré-sente sous la forme d’une boucle et d’un aller-retour au sommet du suc de Bauzon qui offre un point de vue remarquable sur la haute vallée de la Loire, paysage resté quasiment intact depuis des siècles. Cette excursion de 4h vous permettra de découvrir une partie de l’histoire et du pa-trimoine local. Il suffit pour cela de vous laisser guider par les divers aménagements dévoilant différentes phases de l’histoire du village d’Usclades et Rieutord ; ne restera alors qu’à votre esprit et à votre imagination de faire le reste. D’une station d’interprétation à l’autre, la vie et les coutumes des villages, les personnalités fortes et légendes locales vous seront évoquées. Ceci sans oublier les grands travaux qui ont marqué et marquent encore la montagne ardéchoise et son paysage.

Les 4 patrimoines à découvrir
Flore

Le Sapin

Louis de Froidour, intendant de Louis XIV en charge d’inspecter les forêts, avait mentionné dans ses rapports que la forêt de Bauzon «pouvait fournir les plus beaux sapins qui fussent non seulement dans tout le pays de Languedoc, mais même dans les Basses et Hautes-Pyrénées». Il avait même prévu le transport des bois par chemin de terre jusqu’à Meyras puis par flottaison par la rivière Ardèche.

Arbre de futaie, le sapin reste très valorisé localement en bois d’œuvre, notamment pour la fabrication de charpente.
lire la suite
Sommet

Le sommet du Suc de Bauzon

Culminant à 1464m, le Suc de Bauzon offre une un point de vue remarquable sur la haute vallée de la Loire et les Sucs, paysage resté quasiment intact depuis des siècles. Une table d'orientation vous permettra de vous repérer au sommet de ce volcan.
lire la suite
Patrimoine historique et religieux

Sorcellerie volcanique

On raconte qu'au suc de Bauzon se tenaient régulièrement des sabbats de sorcières à la fin desquels les sorcières mangeaient les enfants enlevés aux alentours. Au début du XVIe siècle, de nombreux procès d’Inquisition pour sorcellerie ont lieu à Montpezat, alors importante cité du Vivarais. Ces prétendues sorcières, qui manifestent peu ou mal leur foi, seront pour beaucoup absoutes, faute de preuves. Tel ne fut pas le destin d’une certaine Catherine Peyretone qui, jugée pour sorcellerie en 1519 et accablée par des témoignages farfelus, est déclarée coupable. On la brûla vive au pied du suc de Bauzon.

lire la suite
Lac, fleuve, rivière, cascade

Rieutord, le virage de la Loire

La Loire, dans son cours le plus en amont, suit un tracé nord-sud avant de bifurquer brutalement vers l’ouest à Rieutord (littérallement, le virage de la rivière). C'est dans cette zone que s’élève l’imposant volcan du Suc de Bauzon. Aussi, a souvent été émise l’hypothèse selon laquelle le premier cours de la Loire se jetait initialement dans le Rhône (et donc par la suite en  Méditerranée) avant d'être détourné par l’édification de ce volcan. On sait aujourd’hui que le cours de la Loire était déjà dessiné lors de l'éruption de ce volcan. Cependant, l'Homme a réalisé ce que le volcanisme n'a pas fait. En effet, une très grande partie (jusqu'à 80 %) des eaux du très haut bassin de la Loire est détournée vers l’Ardèche (et donc au final vers la Méditerranée) pour alimenter le complexe hydroélectrique de Montpezat. Ce dernier fonctionne depuis 1954 via tout un réseau de galeries et puits qui franchissent en souterrain la ligne de partage des eaux.

 

lire la suite

Description

  1. Empruntez le sentier qui part à droite de l’abri, au bout d’environ 150m, traversez la passerelle avant de rejoindre une route.
  2. Suivez-la à droite...le bitume s’efface pour laisser la place à une piste qui suit la route au-dessus (balisage GR de Pays - rouge et jaune).
  3. Après 400m, la piste se divise [Table n°13 : «100m sous la Terre»]. Prenez alors le petit chemin qui part à gauche dans le bois de hêtres. A la sortie du bois, vous passez deux portillons qui vous amènent sur une petite route. Prenez en face la petite draye sous le hêtre.
  4. Vous arriverez à une seconde petite route, suivez-la sur 50m à droite, puis tournez à gauche au poteau de randonnée (lieu-dit «Cornillon») en direction de «Rieutord - Suc de Bauzon, 3.3 km».
  5. Quand le chemin se divise, prenez le plus important (balisage jaune et blanc). Après 500m en sous-bois, vous atteignez la route au pied de grands sapins.
  6. Prenez le sentier qui monte assez raide en face et suivez-le tout droit dans la forêt. Vous atteignez la table n°9 «la forêt sinistre», d'où vous pourrez admirer un très grand hêtre qui domine le sentier. Poursuivez sur ce chemin, passez la table n°11 «La forêt enchanteresse».
  7. Après 200m, tournez sur le chemin qui part en épingle à droite pour atteindre le sommet (40min aller-retour).
  8. Au sommet du Bauzon, vous trouverez un bel espace dégagé (coupe paysagère dans la forêt) et une table d’interprétation qui présente la situation particulière de ce sommet, partagé par plusieurs communes («Accord au sommet» - table n°10). De retour à la bifurcation (point 7) qui vous a conduit au sommet, poursuivez le chemin qui part vers la droite jusqu’à un grand carrefour de pistes forestières.
  9. Prenez alors à gauche en suivant le GR7 (direction «Rieutord, 1.6km»). Petite leçon de géographie : une stèle vous explique la «ligne de partage des eaux».
  10. Suivez le GR7 sur la piste herbeuse qui part à gauche. La piste continue tout droit entre les arbres et débouche sur une vaste clairière. Descendez le long de la ligne à haute tension vers les petits sommets à l’horizon.
  11. La piste part à droite sous la ligne électrique et rejoint une installation d’artiste, un trône en pierre volcanique («Le roi des forêts» n°5). Poursuivez sur le chemin qui descend assez fortement jusqu’à la table d’interprétation n°4 («2 villages, 1 commune»).
  12. Au niveau du poteau de randonnée, prenez le chemin qui redescend vers le village (à gauche)... suivez la route et retrouvez, après 400m, le petit chemin sous la route, qui vous conduira jusqu’au parking.
Départ : Abri «Sentier du partage» contenant un panneau d’information sur la randonnée, Rieutord
Communes traversées : USCLADES-ET-RIEUTORD, MONTPEZAT-SOUS-BAUZON, CROS-DE-GEORAND, SAINT-CIRGUES-EN-MONTAGNE

Profil altimétrique


Recommandations

Privilégiez une progression dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (comme ici décrit). La balade sera alors plus facile.

Accès routiers et parkings

: Depuis Sainte-Eulalie, prenez la D116 qui longe la Loire et, au croisement avec la D536, prenez la direction de Rieutord.

Stationnement :

A l’entrée de Rieutord, au parking à droite (au pied du relais électrique).

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :