Taranis Arga - Borne
>>
Accueil
>
à pied
>
Taranis Arga - Borne
LA SOUCHE

Taranis Arga - Borne

Faune - Flore
Sommet et points de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le sentier d'interprétation de Taranis Arga vous emmènera à la découverte de différents milieux naturels : tourbières, landes d’altitude, forêt issue de l’abbaye des Chambons… sur le chemin du sommet du Grand Tanargue. De là-haut, la vue sur une grande partie du Parc des Monts d'Ardèche est toujours surprenante!
Né de la rencontre de «Arga», dieu celte de la montagne, et «Taranis», dieu du ciel et du tonnerre, le massif du Tanargue est riche d’une longue histoire. Le Tanargue surprend par ses paysages, parfois insolites, souvent remarquables. Parcourir les crêtes à la fraîcheur du printemps, déguster une tarte aux myrtilles en été, explorer le sous-bois à la recherche des champignons d’automne ou dévaler les pentes enneigées en hiver: il ne tient qu’au visiteur de choisir sa saison ! Le sentier de Taranis Arga, vous emmènera à la découverte de différents milieux naturels : tourbières, landes d’altitude, forêt issue de l’abbaye des Chambons… et plusieurs tables d’interprétation vous permettront de découvrir de manière ludique le fonctionnement de ces riches écosystèmes.

Les 5 patrimoines à découvrir
Flore

La Drosera

Le chemin de Taranis vous fera traverser quelques tourbières : des zones humides où poussent des sphaignes (sortes de mousses) qui forment des buttes sur lesquelles vous pourrez apercevoir une petite plante carnivore, la Drosera, également appelé rossolis ou rosée du soleil. Rien à craindre, elle est minuscule, quelques centimètres tout au plus. Elle capture des petits insectes et araignées grâce à ses feuilles gluantes ; un apport de nourriture salutaire dans ces milieux très pauvres. C’est une plante protégée, il est donc interdit de la cueillir.
lire la suite
Flore

La tourbière des Mayes

La tourbière constitue un mileu étrange. On chemine en effet ni tout à fait sur l'eau, ni tout à fait sur la terre. La tourbe est un type de sol très particulier qui n'est pas si courant dans les Monts d'Ardèche. Alors qu'ailleurs les eaux s'évacuent dans les vallées, ici, elles sont absorbées en grande partie par le sol ce qui empêche les plantes de se décomposer normalement. Alors elles s'accumulent et finissent par former cette tourbe, une matière brune et spongieuse composée d'eau à 90%.

Le soleil au printemps permet l'éclosion des premières fleurs. Les plus caractéristiques sont la Linaigrette (avec ses graines qui ressemblent à des petites boules de coton), le rossolis (couvert de cils gluant qui lui permettent de capturer des insectes) ou encore l'orchis tachetée, une orchidée qui tient son nom de ses pétales roses tachés de violet.
lire la suite
Sommet

Sommet du Grand Tanargue

Le sommet du Grand Tanargue culmine à 1511 mètres d'altitude. Ici commence le domaine de la végétation des sommets et le paysage n'est plus forestier. Les hêtres et les sapins ont laissé place à la végétation du ras du sol: c'est la lande. Seuls quelques buissons (bruyères) et petits arbres ont pu résister aux assauts de la neige et surtout du vent.

On est ici à proximité d'une estive: les bergers ardéchois y montent leurs bêtes pour les faire profiter de la bonne herbe des pelouses d'altitude. C'est la dernière estive collective d'Ardèche: plusieurs troupeaux appartenant à des éleveurs différents sont rassemblés là-haut et partagent le même paturage. De mi-juin à mi-septembre plus de 1000 moutons passeront l'été sur l'estive gardés par un ou deux bergers.
lire la suite
Flore

La tourbière de Rieu Grand

Deuxième tourbière du Grand Tanargue, la tourbière de Rieu Grand a bien failli disparaître, menacé par la forêt et les arbres qui pompent l'eau avec leurs racines mais de nombreux arbres ont été coupés pour dégager la tourbière qui était en train d'étouffer.

Aujourd'hui on empeche les tourbières de s'assécher car:
- la tourbière regorge de vie: plantes, insectes, oiseaux...
- la tourbe conserve quasiment intacts les éléments qu'elle renferme. Avec l'étude des pollens présents dans la tourbe, on peut par exemple connaître les végétations passées depuis près de 10 000 ans.
- la tourbière absorbe l'eau quand il y en a trop (risques d'inondations) et en restitue quand il n'y en a pas assez (risque de sécheresse). Comme une éponge.

En parlant d'éponges, les tapis de mousse présents dans la tourbière sont des sphaignes, plantes surprenantes qui ont la capacité de retenir des quantités d'eau très importantes!
lire la suite
Flore

La forêt des chambons

Au Moyen-Age, une petite communauté de moines s'est implantée dans cette forêt. Leur abbaye, les Chambons, utilisaient le bois pour se chauffer et batir  et organisaient la vie des habitants de la montagne jusqu'à la Révolution. La forêt est ensuite devenue domaniale, c'est à dire propriété de l'Etat. Cette histoire se lit encore dans les paysages d'aujourd'hui. En effet, depuis le Moyen-Age, les moines ont maintenu la forêt autour de leur abbaye, autant en tant que ressource économique que pour se retirer du reste du monde. Dans d'autres secteurs, plutôt voués à l'élevage, il reste peu de vieux arbres.
Les moines des Chambons nous ont donc laissé une forêt rare en Ardèche, un endroit étonnant ou l'on peut trouver des arbres centenaires.
lire la suite

Description

Depuis le parking, dépassez les bâtiments d’accueil de la station et prenez le second chemin sur votre droite.
  1. A son départ, un panneau d’accueil vous présente la balade et les patrimoines naturels que vous allez rencontrer sur le massif du Tanargue. Démarrez à présent la balade en suivant la large piste.
  2. A l’arrivée d’une piste de ski sur votre gauche, continuez tout droit et restez sur cette piste. Peu après, sur votre droite, vous trouverez la première des 10 bornes qui vous permettra de vous repérer sur le sentier.
  3. Au prochain carrefour, prenez tout droit.
  4. A la patte d’oie suivante, prenez à droite puis encore à droite 50m plus loin. Vous quittez alors la piste pour un sentier plus étroit.
  5. Au croisement suivant, vous prenez à droite (les escaliers) puis traversez la piste et continuez tout droit. Serpentez dans le bois en suivant les garde-corps. Attention, vous arrivez à présent à la tourbière des Mayes, restez bien sur les caillebotis. Au milieu de la tourbière, une première table d’interprétation vous explique son fonctionnement.
  6. A la sortie de la tourbière, traversez la piste et continuez tout droit puis, une fois arrivés à la piste suivante, prenez à droite pour rejoindre le sommet du Grand Tanargue en surplomb de l’arrivée du téléski.
  7. Pour arriver au sommet, contournez-le et dirigez-vous jusqu’à la borne qui marque le point culminant du massif. Profitez de la vue impressionnante à 360° qui s’offre à vous notamment sur le Mont Lozère au sud. Revenez à présent sur vos pas en redescendant la piste.
  8. Au bas de celle-ci, tournez à gauche à la zone de captage puis à droite. Le chemin quitte la lande pour repasser en forêt. Au croisement suivant, après la borne 5, prenez à gauche puis tout droit.
  9. Au prochain croisement, prenez à droite puis tout droit pour arriver à la prairie humide de Rieu-grand. Une table d’interprétation vous explique à nouveau le fonctionnement de cette prairie.
  10. De retour sur la piste forestière, prenez à droite et, à la borne suivante, continuez tout droit. La prochaine borne se trouve au sommet de la grande Draille et de son téléski.
  11. Arrivés là, prenez à gauche puis à droite 30m plus loin et enfoncez-vous dans le bois. Une nouvelle table d’interprétation vous explique alors l’histoire et le fonctionnement de la forêt des Chambons. Serpentez dans la forêt puis longez ensuite la piste de ski sur le sentier qui la surplombe.
  12. Ce sentier rejoint ensuite la piste que vous avez prise au départ et que vous suivez à présent en sens inverse pour rejoindre la station, votre point de départ.
Départ : De la station, suivez les flèches «Taranis Arga» avec le lutin.
Communes traversées : LA SOUCHE, BORNE

Profil altimétrique


Recommandations

Pas d’eau sur le trajet, mais au départ à la station. En traversant les zones humides, restez bien sur les caillebotis pour protéger la flore et vos chaussures. Il existe un carnet de voyage «Taranis Arga» qui s’achète au bar de la Croix de Bauzon ou à la Maison du Parc à Jaujac, une façon plus ludique de découvrir le sentier avec notamment des jeux pour les enfants.

Accès routiers et parkings

Depuis le Sud Ardèche, ou la Montagne Ardéchoise, suivre la station de la Croix de Bauzon bien indiquée sur la D19.

Stationnement :

Station de la Croix de Bauzon

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :