Phare de Borne
>>
Accueil
>
à pied
>
Phare de Borne
BORNE

Phare de Borne

Art contemporain
Sommet et points de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Au coeur des sommets cévenols sauvages, avec de magnifiques vues sur le Mont Lozère, cette randonnée vous mènera jusqu'au Phare de l'artiste Gloria Friedman, l'un des sites les plus photogéniques du Partage des eaux.
Cette balade en montagne surplombe en grande partie la vallée très encaissée de la Borne. Elle vous emmènera sur les sommets cévenols, offrant de magnifiques vues sur les doux plateaux de la Montagne ardéchoise vers le nord et jusqu’à la grande barre du Mont Lozère au sud. Dans ces paysages sauvages, peu habités, vous aurez la surprise de voir émerger, au détour du sentier sur la ligne de crête que suit le GR7, un phare bleu… Réalisé par l’artiste allemande Gloria Friedman, le phare est l’une des œuvres d’un parcours artistique plus large et se dresse fièrement sur le GR au lieu-dit du Moure de l’Abéouradou, précisément sur la ligne de partage des eaux Atlantique/Méditerranée. Du haut du phare, la vue est exceptionnelle sur les bassins versants Atlantique et Méditerranée et permet de ressentir très fortement les contrastes de reliefs, paysages et végétations que vous percevrez tout au long de la balade. Passée la partie sur la ligne de crête aux paysages grandioses et sauvages, en redescendant, la balade présente des ambiances plus boisées et longe des prairies d’altitude et le ruisseau de Masméjean : de quoi se rafraîchir après les belles montées de la première partie !

Les 2 patrimoines à découvrir
Flore

Les genêts

Il existe en France une dizaine d’espèces de genêts. Sur le territoire du parc, on retrouve essentiellement deux espèces se développant sur des sols acides : le genêt purgatif et le genêt à balais.
Pouvant constituer de grandes landes sur les versants, le genêt purgatif pousse sur des sols très maigres à la végétation peu évolutive. De couleur gris-vert, avec des tiges «arrondies» et en forme de boule aplatie, le genêt est une plante typique du Massif central. Le genêt à balais pousse, quant à lui, sur des sols plus profonds auxquels il offre une transition avant l’installation d’arbustes (sorbier, alisier). Il est largement répandu dans l’hexagone (sauf zone méditerranéenne). Ses tiges vertes, cannelées et dressées, le distinguent du genêt purgatif. Symbole de l’abandon des terres agricoles, il contribue malgré tout à enrichir le sol en azote et le prépare pour l’installation des espèces arbustives.
lire la suite
Œuvre d'art contemporain

Le phare

Imaginé là par l’artiste Gloria Friedman, le Phare est une verticale monochrome bleue qui s’élève à plus de sept mètres du sol. Cette «tour refuge qui représente à la fois l’art du trait et l’art du retrait», révèle un site emblématique fort des contrastes qui caractérisent la ligne de partage des eaux. Les pentes raides du versant méditerranéen rencontrent le doux vallonnement du côté atlantique.
Cette œuvre est donc un phare commun à la mer et à l’océan, dans lequel vous êtes invités à accéder. De l’étage d’observation, une vue à 360° s’ouvre à vous. Il abrite une bibliothèque dont les ouvrages permettent de mieux connaître l'histoire, la biodiversité des environs, la vie sur la montagne ardéchoise, tout en ouvrant les horizons sur le monde maritime et l'ailleurs. Le Phare « appelle » l’idée de la mer » qu’on ne voit nulle part...
lire la suite

Description

  1. Suivez le GR7, à gauche du gîte d’étape du Bez, direction Masméjean - Saint-Laurent-les-Bains. Au premier croisement, prenez à gauche le GR7 en direction de Saint-Laurent-les-Bains. Passez la barrière et refermez-la bien derrière vous. Attention, le chemin emprunte alors la grande montée de l’altisurface.
  2. Arrivés en haut, prenez le portail légèrement à droite. Suivez ensuite le sentier en ligne de crête (balisage blanc et rouge). Arrivés au sommet de la ligne de crête, n’hésitez pas à vous asseoir sur le banc et à contempler le paysage qui s’offre à vous vers le sud. La vue s'étend jusqu’au Mont Lozère qui borne le paysage. Au bout d’une heure de marche, vous arrivez à un petit col, prenez le sentier de gauche balisé et attaquez-vous à la montée puis poursuivez jusqu’à l’œuvre d’art de Gloria Friedman.
  3. Vous pouvez entrer et profiter de la vue depuis le seul phare français commun à l’Atlantique et à la Méditerranée. Passez l’œuvre et suivez la piste qui descend.
  4. Arrivés au carrefour, prenez à droite direction «scierie de Masméjean 2.6km- le Bez 5.2km». Suivez la piste à travers bois. Après les 2.6km de descente.
  5. Arrivés au croisement, prenez à droite la direction «le Bez 2.6km » (balisage jaune et blanc). Après un passage bordé de champs, le chemin longe le ruisseau de Masméjean puis s’enfonce à nouveau dans la forêt. De retour avec le croisement de l’altisurface, prenez à gauche et rejoignez votre point de départ au col du Bez.
Départ : Prenez le GR à gauche du gîte d’étape direction Masméjean, Saint-Laurent-les-Bains. Balisage rouge et blanc.
Communes traversées : BORNE, Saint-Etienne-de-Lugdares

Profil altimétrique


Recommandations

Attention vous êtes en altitude et les conditions climatiques peuvent y être rudes. Habillez-vous en conséquence.

Accès routiers et parkings

Depuis Aubenas, suivre puis dépasser la station de la Croix de Bauzon par la vallée du Lignon puis continuer la D19 direction Saint-Etienne-de-Lugdarès jusqu’au Bez. Depuis le Nord, passer par la Chavade et prendre la direction de la Croix de Bauzon. La D239 arrive directement au Bez.

Stationnement :

Au col du Bez, face à l’Auberge

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :